Di Maria a eu du mal avec Emery

Publié le 10 Avril 2017 à 19h24 par Romain Bédague
Auteur d'un début de saison poussif avec le PSG, Angel Angel Di Maria Di Maria a suscité de nombreuses critiques chez les observateurs du football français. Le joueur est revenu sur cette période tout en évoquant sa relation avec Unai Emery, parfois difficile à l'arrivée du coach basque.
"L'entraîneur était sur mon dos en permanence pour que je m'améliore. Ça a été un peu dur avec lui. Parfois, quand on change de coach, c'est difficile de s'adapter rapidement à son état d'esprit. Ça peut être compliqué pour tout le monde. Ça m'est arrivé ici comme ça peut m'arriver en sélection," a expliqué l'international argentin au Canal Football Club.

Avant de poursuivre : "Dans tous les clubs où je suis passé, j'avais un rival qui pouvait prendre ma place. Un jour c'était Bâle, un autre c'était Isco. J'ai toujours dû surmonter ça. Ici, je crois que j'étais trop tranquille. Quand ça arrive, il faut changer d'état d'esprit et réagir. Je crois que je ne faisais pas vraiment attention et quand Julian Draxler Draxler et Goncalo Guedes Guedes sont arrivés, je me suis rendu compte que j'étais en train de perdre ma place. C'est là que j'ai réalisé et les choses se sont énormément améliorées".
Places Sports365 Events SCO Angers Paris SG
Places dispo. sur ce site
Places Viagogo SCO Angers Paris SG
Pas de places disponibles
Places Ticketbis SCO Angers Paris SG
Places dispo. sur ce site
Places Carrefour SCO Angers Paris SG
Pas de places disponibles
Places Fnac SCO Angers Paris SG
Pas de places
disponibles
Places France Billet SCO Angers Paris SG
Pas de places disponibles
Angel Di Maria
Goncalo Guedes
Julian Draxler

caractères restants
Avatar de Makkko
Makkko (14381 commentaires) - 10 Avril à 20h21 - Réagir
c'est honnete de sa part ! et ça confirme son debut de saison pourri, il s'est cru trop beau, l'allemand lui a fait prendre conscience qu'il devait hausser son jeu. en meme temps quand seul lucas et jese sont tes concurrents, pourquoi se donner plus?? le recrutement de draxler aura ete plus important qu'on ne le croit
Avatar de Hyaena
Hyaena (144 commentaires) - 10 Avril à 22h59 - Réagir
p*** c'est honnête certes mais ça m'énèèèèèèèrve !!!! Quel cerveau ce Di Maria, il lui a fallu ça pour comprendre et se bouger ? Avec le salaire et les objectifs affichés (tout remporter, dont la Ligue des Champions) c'était pas assez pour se remuer ???
Avatar de artiguste
artiguste (121 commentaires) - 10 Avril à 23h20 - Réagir
Quand t'achète un gars à 63 millions et que tu lui files 900 000 euros par mois, t'espère que l'aile droite de ton équipe est au point et qu'il faut pas doubler ou tripler avec de la star supplémentaire. C'est là que tu vois que notre bon vieux Zlatan coûtait relativement pas cher. Le club n'avait pas besoin de remettre au pot pour qu'il soit bon et plus comptablement si tu rapportes l'argent dépensé versus le nombre de buts et de passes décisives, c'était certainement un bon rapport qualité/prix.
Avatar de zlatibra
zlatibra (1278 commentaires) - 10 Avril à 23h27 - Réagir
" Di Maria a eu du mal avec Emery " on en a eux la preuve et c'est vrai que l arriver de Draxler la bien réveiller
Avatar de zlatibra
zlatibra (1278 commentaires) - 10 Avril à 23h51 - Réagir
La preuve avec son dernier match
Avatar de cmai
cmai (7522 commentaires) - 11 Avril à 12h43 - Réagir
Pour moi c'est Emery qui a eu du mal avec Di Maria. Il comptait sur un top player et il n'a eu de cesse de lui faire comprendre que ses prestations étaient très insuffisantes par rapport à son standing. Il a tout essayé : la méthode douce, la méthode amicale, à gauche, à droite, sur le banc, puis la convocation en décembre dernier et l'arrivée de Julian Draxler et de Guédes.
Avatar de cmai
cmai (7522 commentaires) - 11 Avril à 12h46 - Réagir
Ça a fini par transpercer le cortex d'Angel ... et on peut aujourd'hui se féliciter de pouvoir compter sur ADM dans notre effectif. Même qu'Angel annonce qu'il attend de pieds fermes les retrouvailles avec les "tricheurs du Barça", guidé par un louable esprit de revanche